Blog

Les TRACKERS fêtent leurs 30 ans

25 Juin 2012

Tracker - GAAR - Guet Aérien ARmé

L’'avion rouge et blanc de la flotte des avions bombardiers d’'eau français est un habitué des ciels du sud. Vecteur du GAAR (guet aérien armé) pour l’'attaque de feux naissants, le tracker, de fabrication canadienne (CONAIR) et à l’'origine un avion de reconnaissance et de surveillance maritime. Il est aujourd’hui encore un aéronef décisif pour la lutte contre les incendies de forêt.

Fort d’'une capacité de 3,400 litres, il assure les missions de premier largage avec des produits moussants ou retardants. Leurs ravitaillements s'effectuent sur les pélicantdromes.

La Sécurité Civile passa une première commande de trackers en décembre 1981. Trois exemplaires furent livrés pour la saison 82. Initialement à pistons, les moteurs furent, à partir de 1987, progressivement remplacés par des turbos. Les trackers autrefois appelés les « FIRECAT » sont aujourd’'hui au nombre de 10, basés à la BASC de Marignane.

Fiche technique : 

  • Mission principale : Guet aérien armé (RLT)
  • Mission complémentaire : Attaque directe (eau / RCT). Pose de ligne d'appui retardant (RTL)
  • Equipage : 1 pilote
  • Vitesse de transit : 360 km/h ou 6 km/mn
  • Autonomie de vol opérationnelle : 3h30 (+ 30 mn de réserve)
  • Capacité d'emport : 3,400 litres (eau ou RLT)
  • Configuration bombardier d'eau : Additifs chimiques hors soute - 170 litres de RCT
comments powered by Disqus