Blog

Visite à Valabre du Sous Directeur de la planification et de la gestion des crises de la DSCGC

06 Août 2014 Valabre, Prévention, SIG

Philippe LE MOING-SURZURPhilippe LE MOING-SURZUR a tenu parole. Lors de la réunion de lancement de la campagne feux de forêt à Valabre, le tout nouveau sous Directeur de la planification à la DSCGC avait dit qu’il reviendrait pour mieux connaitre les activités de l’Entente.

Rendez-vous pris en juillet pour cette rencontre qui confirme tout l’intérêt de la DGSGC pour l’Entente et Valabre. Jean Marc BEDOGNI accompagné de Philip TOSELLO, n’a pas manqué de faire un large tour d’horizon des activités des départements de l’Entente. Très attentif aux questions de SIG notamment, Philippe LE MOING-SURZUR a pu apprécier les actions menées par le PôNT au profit de l’EMIZ, de la Sécurité Civile et de l’ensemble des acteurs de la zone sud (SDIS, Conseils généraux, préfectures, ONF, BASC…).

Avec le Directeur du Pôle Nouvelles technologies, le Lieutenant Colonel Philip TOSELLO, une large place a été faite à la présentation du programme risques et menaces pour lequel le Pôle travaille au profit de la Préfecture de zone. Rappelons que ce programme permet depuis 7 ans de collecter, mettre en forme et intégrer plus d’une centaine de couches de données métiers sur l’ensemble des risques naturels et technologiques.

Les attentes du Directeur étaient doubles. Quels sont aujourd’hui les produits SIG et les outils d’aide à la décision disponibles en zone sud ? et quelles sont leurs compatibilités et cohérences avec l’échelon national ? Deux questions auxquelles les intervenants de l’Entente ont pu clairement répondre. Non seulement ces questions sont déjà prises en compte dans les développements actuels, mais les équipes du Pôles travaillent à la necessaire complémentarité entre les outils zonaux et ceux nationaux qui permettent de faire converger les informations vers le niveau central.

On peut parler en zone sud de véritable interopérabilité entre les différents systèmes de gestion et d'aide à la décision comme n’a pas manqué de le préciser le Chef d’Etat Major, le Colonel jacques VANDEBEULQUE. 

comments powered by Disqus