Blog

Inauguration du CESIR par Monsieur Bernard CAZENEUVE, Ministre de l’Intérieur et Monsieur Christos STYLIANIDES, Commissaire Européen

02 Février 2016 Valabre, CESIR, Simulation

Inauguration du CESIR à Valabre avec Cazeneuve

Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, était à Valabre le 29 janvier 2016 pour inaugurer le Centre Euro-méditerranéen de Simulation des Risques (CESIR).

La plus-value et les nombreuses applications de la réalité virtuelle sont sans nul doute désormais des évolutions irremplaçables pour la formation des acteurs de la Sécurité Civile et des Sapeurs pompiers et pour la mise à niveau des pratiques et des spécialités du secours.

L’Ecole de Valabre - dès 2001 - lançait, sous agrément du Ministère de l’Intérieur, ses toutes premières formations qualifiantes sur simulateur.
Partenaires privilégiés de notre établissement, les Services d’incendies et de secours de France ont depuis plébiscité nos apprentissages à Valabre.
Avec l’inauguration du CESIR, Valabre se dote d’une version de haut niveau, élargie et multirisques de l’outil de simulation.

Désormais le simulateur de l’ECASC couvre le large spectre des formations qui va de l’incendie bien sûr au sauvetage en mer en passant par les risques industriels et le sauvetage-déblaiement, inondation...

La simulation et les sérious games

L’Ecole de Valabre, l’ECASC, a initié très tôt l’approche de la formation des acteurs de Sécurité Civile par la simulation. Aujourd’hui elle inaugure son simulateur de troisième génération. Avec deux ensembles complets, c’est l’ensemble des formations multi-risques au commandement qui peuvent se « jouer » dans toutes les disciplines du secours et d’infinis scénarii.

  • Une réalité virtuelle très aboutie, proche des situations réelles;
  • Une approche professionnelle pour des « sérious game » nouvelles générations;
  • Des scénarii ciblés sur des situations vécues (RETEX);
  • Une réduction et une maîtrise des coûts de mise en œuvre;
  • Une facilité de mise en œuvre et de déploiement des équipements de formation, par une équipe dédiée et experte.

Inauguration du CESIR à Valabre avec Cazeneuve

Le CESIR

Avec l’installation de deux ensembles high-tech de simulation dont l’exploitation débutera dés mars 2016, ce nouveau simulateur affiche un potentiel de 5000 stagiaires par an.
Le CESIR regroupe des équipements de haut niveau, 2 postes complets de pilotage hélico et avions sans compter un poste de commande « bateau », 130 écrans, 90 PC…
Les améliorations apportées aux scénarios futurs de situations de crise permettent désormais de traiter du feu de forêts, de l’inondation, des tremblements de terre, des accidents chimiques…

La réalité virtuelle de très haute définition avec une modélisation du relief et des actions de lutte et de secours hyperréalistes et très crédibles devraient plonger les stagiaires dans une dimension virtuelle très proche de la réalité, gage d’un apprentissage facilité.

Le CESIR intègre désormais un système innovant avec les dernières avancées en matière de réalité virtuelle et de simulation de crise.
Le CESIR représente un réel atout pour les sapeurs pompiers, les militaires et l’ensemble des acteurs de la Sécurité Civile en France et au delà pour les acteurs du risque sur le bassin méditerranéen et en Europe.

L’aboutissement d’une démarche novatrice initiée dés 2001 pour la formation des sapeurs pompiers et des acteurs de Sécurité Civile.
Une performance de la formation nationale feux de forêt mise à profit désormais pour l’ensemble des risques (inondations, séismes…).
Une approche multirisque de la simulation pour traiter l’ensemble du « spectre » des risques naturels majeurs.
Une réponse originale pour des besoins nouveaux : rationalisation de la formation, montages d’exercices et de nouvelles pratiques et procédures…
Une performance nouvelle pour la formation par la réalité virtuelle avec des moyens numériques et informatiques de dernières générations.
Un outil unique. Valabre et donc la France, leader de la démarche (et du marché) en Europe depuis 2001.
Une infrastructure pour tous les acteurs de Sécurité Civile et une ouverture à l’inter-service : Douanes par exemple avec un partenariat en cours.
Une réalisation signe d’un effort conséquent de mutualisation en zone sud.
Une ouverture affirmée à l’échelle Européenne
Une rationalisation des moyens nécessaires à la mise en œuvre des formations dans un contexte budgétaire contraint.
Un projet porté par des valeurs : solidarité, partage…

Un laboratoire ouvert à tous pour de nouvelles innovations à partager et pour l’inter-service.

Confirmer le site de Valabre comme pôle de compétence reconnu dans l’appréhension et la diffusion de la connaissance sur les risques naturels majeurs.

Des collectivités fortement impliquées dans le soutien financier du programme.

L’Intérêt pour la Sécurité Civile Française

Une vitrine et un vecteur de promotion des savoirs-faire de la Sécurité Civile française dans le domaine de la gestion des risques naturels (feux de forêt, inondation…).

Un outil au service de la DGSC, pour le national comme pour l’international.

Un espace d’échanges entre les partenaires européens susceptibles :

  • D’assurer la diffusion de la doctrine française portée par la DGSC;
  • D’encourager les conversions en cours (cf Portugal, Espagne, Turquie, pays du Maghreb, USA…);
  • De faciliter le travail et les référentiels communs et tester des procédures opérationnelles afin d’aboutir à une harmonisation;
  • De renforcer à l’action de la Sécurité Civile dans le domaine de la formation;
  • De promouvoir les filières industrielles françaises.

Le CESIR en chiffres

Investissement : 2,8 millions d’euros
Fréquentation : 800 stagiaires par an dont 15% en provenance de pays étrangers.
Activité dédiée en continue : 280 jours/an.
Surface déployée : 800m²
2 ensembles de simulation
10 personnels dédiés

Le CESIR Valabre

comments powered by Disqus