Blog

Base de Sécurité Civile de Nîmes-Garons, lancement du SECOAS de Valabre

14 Mars 2017 SECOAS, Sécurité Civile, Nimes

Nîmes-Garons, inauguration du SECOAS de Valabre

Avec l’inauguration de la nouvelle base de la Sécurité Civile de Nîmes-Garons et le transfert - pour avril prochain - de la Base avions, l’Entente-Valabre s’implante sur ce même site avec son simulateur pour l’entrainement aux opérations aériennes de secours (SECOAS) en étroite collaboration avec la DGSCGC et son bureau des moyens aériens.

Comme l’a rappelé Bernard CASENEUVE, le Premier Ministre venu inauguré les installations de Nîmes, « la Sécurité Civile Française se doit de renforcer son activité à l’international et offrir aux flottes européennes l’excellence des expériences et des innovations de notre pays ».

L’ambition de la nouvelle Base est en effet de devenir un véritable pôle d’excellence européen sur l’usage des moyens aériens, avions ou hélicoptères, en matière de sécurité civile et de former les pilotes étrangers et français pour des missions de projection et de solidarité en Europe et dans le monde.

 

Pour Valabre et les équipes du CESIR, l’ambition est de proposer des formations de qualité pour les pilotes d’ABE à travers la mutualisation des acquis des différents pays utilisant ces moyens. Pour Jean Marc BEDOGNI, Directeur Général de l’Entente-Valabre (retrouvez son ITV complet à France 3) « la simulation est un outil puissant de formation et innovant pour optimiser la préparation opérationnelle des pilotes dans un contexte international ».

Mais les avantages de la formation par la simulation sont aussi de proposer

  • Une alternative à l’organisation systématique d’exercices en grandeur réelle consommateurs de moyens humains, matériels et financiers importants.
  • Une augmentation de la fréquence et de l’efficacité des exercices, tout en maitrisant leurs coûts.
  • Une meilleure formation des troupes au sol dans la prise en compte de l’appui aérien dans le cadre de la coordination aéroterrestre.

 

Pour la DGSCGC s’il est question à terme de standardiser les formations européennes l’objectif est bien d’abord de travailler l’interopérabilité entre les différents types d’aéronefs et entre les flottes européennes, dans le cadre de l’activation des modules aériens de lutte contre les incendies. Pour y arriver différents tests de méthodes et de procédures de coordination aérienne et aéroterrestre seront menés en recréant des évènements de crises complexes qui nécessitent l’engagement d’un grand nombre d’aéronefs de types différents, y compris dans un environnement multinational.

Autre nécessité lors d’événements majeurs et l’intervention de moyens extranationaux, le renforcement la sécurité des vols.

Pour le Commandant Jean Frédéric BISCAY chef du CESIR de Valabre et opérateur de l’ensemble de la simu de Nimes « les stagiaires pilotes et coordinateurs seront immergés dans un même environnement opérationnel contraint afin de réaliser ensemble et en toute sécurité leurs missions respectives. La DIREX pourra faire interagir une dizaine de box stagiaires configurés pour représenter les divers aéronefs en service dans les unités de secours, y compris un poste drone et mission terrestre ».

Émission spéciale sur France 3 pour l'occasion

France 3 proposait un numéro exceptionnel pour l'inauguration officielle, vendredi 10 mars, du nouveau centre de la sécurité civile sur la base de Nîmes-Garons.
Retrouvez l'article et l'émission en intégralité, ainsi que l'interview du Colonel Jean-Marc BEDOGNI.

 

Nîmes-Garons, inauguration du SECOAS de Valabre

Nîmes-Garons, inauguration du SECOAS de Valabre

Nîmes-Garons, inauguration du SECOAS de Valabre

Nîmes-Garons, inauguration du SECOAS de Valabre

Nîmes-Garons, inauguration du SECOAS de Valabre

comments powered by Disqus